Unlimited Wordpress themes, plugins, graphics & courses! Unlimited asset downloads! From $16.50/m
Advertisement
  1. Web Design
  2. UX
Webdesign

Comment travailler avec les MVP (Minimum Viable Products - produits minimum viables)

Length:MediumLanguages:

French (Français) translation by Henri Lotin (you can also view the original English article)

Nous allons parler de MVPs (Minimum Viable Products) et comment vous, en tant que chef de produit ou professionnel UX, pouvez travailler avec des délais et des budgets serrés tout en offrant un très bon produit.

Qu'est-ce qu'un MVP ?

Vous avez probablement trouvé l’acronyme MVP avant – presque certainement si vous travaillez dans l’industrie de pointe – et bien que ce soit un mot de trois lettres controversé, un MVP est probablement une des étapes les plus importantes sur votre parcours pour construire un très bon produit. L’objectif principal de l’expédition d’un produit minimum viable doit toujours être de « le mettre en face des clients pour commencer à valider vos hypothèses ».

En tant qu'équipe, vous devez rassembler vos forces et vous concentrer sur la création d’une compréhension commune de la vision d’entreprise et des objectifs. Vous devez identifier le problème que vous essayez de résoudre et déterminer comment vous allez vous organiser, aussi rapidement que possible, commencez à apprendre tout ce que les clients veulent vraiment et comment ils vous aideront à atteindre vos objectifs.

L’analogie du donut

Quand j’ai commencé à parler de MVP dans les classes, j’utilisais l’analogie d’un donut simple (qui serait mon MVP) et un donut plein de chocolat, de paillettes et de tous les suppléments possibles (une itération ultérieure du produit).

mvp doughnuts
MVP et itération ultérieure ? Icônes de donut par Diana Toma

De nos jours, plus je travaille avec des équipes et le concept de MVP, surtout maintenant que j’ai un rôle de Chef Produit, plus je me retrouve en train de remettre en question cette analogie. Construire des MVP pour valider les hypothèses peut en fait signifier que vous avez eu tort de commencer avec, et la prochaine itération n’est même pas un donut ; c’est peut-être une simple gaufre ?! Certes, ce serait encore simple et encore une fois, vous devrez passer par le processus de sa validation, mais ça ne serait plus un donut.

Alors... Qu'est-ce qu'un MVP n’est pas ?

Pour cela, je vais emprunter une illustration à Henrik Kniberg, expliquant ce que ne devrait pas être un MVP.

mvp by Henrik Kniberg
par Henrik Kniberg

Henrik décrit deux approches différentes qui partagent la même vision : une voiture. Maintenant si le problème que vous essayez de résoudre est le transport, pourriez-vous, en tant que client, aller n’importe où avec un pneu ? Certainement pas avec un pneu, mais certainement avec un skateboard.

Henrik défend la manière agile, différentielle de livrer des produits, mais stipule que chaque itération doit être un produit utilisable/testable. De toute évidence, une planche à roulettes est loin d’être une voiture, mais au moins vous pouvez faire essayer votre produit beaucoup plus tôt à vos clients dans le processus et recevoir des avis, ainsi vous pouvez commencer à apprendre et à penser à la prochaine itération.

Vous ne devriez pas passer beaucoup de temps à regarder au design ou au rendant technique haute fidélité - vous ne voulez pas le rendu parfait pour commencer, mais au lieu de cela, vous devez construire juste assez pour valider vos hypothèses de business.

Pour résumer, un MVP n’est pas...

  • Un produit qui ne peut pas être utilisé et testé par les clients ou les premiers utilisateurs dès le premier jour.
  • Un produit qui ne vous permet pas, ni à votre équipe d’apprendre et de valider les hypothèses.
  • Un produit qui ne résoud pas (ou n'essaye pas de résoudre) les problèmes du client.

Dans cet article

Dans cet article, nous allons couvrir les sujets suivants – ils vous donneront des outils pour commencer à penser à ce que devrait être votre MVP :

  • Mettre l’accent sur la résolution des problèmes des consommateurs
  • Élaboration de stratégies sur la construction d’un MVP avec lequel démarrer
  • L’importance du balisage
  • Apprentissage avec les données et les idées
  • Itération

Mettre l’accent sur la résolution de problèmes

En fin de compte, lors de la construction de produits, votre objectif principal doit toujours être les problèmes des clients. Si vous ne résolvez pas leurs problèmes, et vous n'apportez pas quelque chose de nouveau qui s’inscrit dans leur vie quotidienne, ils n'utiseront très probablement pas votre produit. Avec l’essor des techniques de design, les équipes UX gagnent des outils pour apprendre à connaître les consommateurs et aller au fond de ce qu’ils veulent plus tôt dans le processus.

Il y a un certain nombre de techniques que vous et votre équipe pouvez utiliser pour apprendre à connaître vos clients et comprendre comment vous pouvez résoudre les problèmes :

  • Groupes de discussion. Si vous construisez un nouveau produit, invitez un groupe de personnes qui utilisent les produits de vos concurrents et demandez-leur les points faibles, en plus des choses qu’ils aiment vraiment, et essayez d’obtenir une bonne compréhension de ce qu’ils changeraient et pourquoi. Si vous êtes en train d'améliorer un produit existant ou ajouter une nouvelle​ fonctionnalité, pourquoi ne pas inviter vos clients et leur poser les mêmes questions ? Les groupes de discussion sont un excellent point de départ pour développer une bonne compréhension de ce que vos clients pourraient vouloir de votre produit, mais gardez à l’esprit qu'un groupe de discussion peut être un peu partial ; Il y a toujours quelqu'un qui a vraiment des opinions qui peuvent influencer les autres, alors vous devriez essayer de lire entre les lignes.

  • Atelier d'idéation. Rassemblez votre équipe (parties prenantes incluses​) et exposer quelques-uns des points de douleur trouvés. Vous devriez aussi essayer et imprimer autant que vous avez appris jusqu’ici sur la vision définie et les objectifs commerciaux et les épingler sur les murs afin que tout le monde puisse voir clairement. Lors de ces séances, demandez à chacun d’esquisser des solutions autant qu’il peut penser aux problèmes que vous essayez de résoudre. Vous êtes à la recherche de la quantité, pas de la qualité.

  • Prototypage et tests​ d'utilisateurs. Idéalement, vous devriez prototyper au moins une fois par semaine. De nos jours, les équipes UX sont plus agiles et les designers UX ont tendance à consacrer plus de temps à esquisser et à tester des prototypes papier ou wireframes basse fidélité que passer de longues périodes de temps derrière un ordinateur, à prendre des décisions de leur propre chef. Poussez votre équipe UX à utiliser des prototypes dès que possible dans le processus pour obtenir quelques avis juteux auprès des utilisateurs. Le guérilla testing est un moyen excellent et efficace de tester les premiers prototypes et il ne faut presque aucun effort.

Élaboration de stratégies sur la construction d’un MVP pour commencer

Donc, vous avez fait beaucoup de tests comme vous essayez de designer la meilleure solution. Vous avez exécuté des séances hebdomadaires de guérilla, vous avez pris vos designs du labo et vous êtes convaincu que vous êtes sur la bonne voie.

Pourtant, même si vous avez testé uniquement avec les utilisateurs de votre produit, ils sont un petit pourcentage de votre audience et ils ont été soumis à un environnement de test (pratiquement neutre). Tester avec des clients plus tôt dans le processus est inestimable, mais vous voudrez lancer votre produit pour le faire tester par une plus grande audience.

Élaborer une stratégie sur la construction et le lancement d’un Produit Viable Minimum est la meilleure chose pour valider vos hypothèses et continuer à bâtir sur ce que vous avez appris jusqu’ici.

Une bonne façon de commencer à penser à votre MVP, est de regarder la feuille de route que vous avez construite dans les sessions précédentes et concentrez-vous sur les choses qui résolvent les problèmes des clients.

Une fois que vous avez fait cela, posez la question : qu'est-ce que je peux construire avec le minimum d’effort et qui me permet de valider ce produit ?

C’est ici que j’ai encore du mal ; mon cœur UX (corps et âme) me dit toujours d’essayer et d'en tirer autant que possible, je veux construire une expérience homogène dès le premier jour, pour chaque utilisateur.

Comme propriétaire de produit, avec un échéancier et un budget serré sur les mains, je veux construire juste assez pour m’assurer que nous construisons la bonne chose, et je crois vraiment que c’est un bon appel produit.

L’Importance du balisage

Rien. Ne peut sortir. Sans balisage.

Eh bien nous l’avons dit avant, n'est-ce pas ? L’objectif de construire un MVP est d’apprendre et d’effectuer une itération. Il n’y a aucune façon d’apprendre (je veux dire vraiment apprendre) avec vos clients sauf si vous avez un système en place qui permet de suivre ce que les clients font avec votre produit. Vous avez besoin de ces données précieuses pour prendre des décisions éclairées. Vous pouvez faire une recherche qualitative et demander à vos clients ce qu'ils pensent de votre produit, mais nous savons que cela ne suffira peut-être pas.

Vous aurez besoin de vous assurer que vous générez des balises dans vos MVP qui vous aideront à mieux comprendre comment votre produit performe face à vos KPI (Key Performance Indicators) et à mesurer vos hypothèses.

Les balises analytiques (ou de tracking) sont souvent fournies par des fournisseurs tiers tels que Google Analytics pour nous aider à intégrer notre produit (site web, application mobile) avec leurs outils de suivi. les balises de suivi ne sont pas plus d’un morceau de code que vous aurez à incorporer dans le code source de votre produit pour envoyer quelque action de client que vous souhaitez suivre et rendre plus facile pour vous de visualiser les données.

Disons que vous souhaitez suivre le nombre de fois qu'un certain bouton a été cliqué ; le fournisseur vous demandera d’ajouter une balise event au code source du bouton pour vous assurer qu'une balise est déclenchée sur leur outil chaque fois qu’un utilisateur clique sur ce bouton. Leur outil enregistrera ensuite cette action ainsi que d’autres actions que vous définissez pour vous donner une vue détaillée de ce que font les clients avec votre produit.

Il y a une gamme d’outils que vous pouvez utiliser pour suivre vos clients en ligne. Commencez par choisir celui qui vous est adapté ainsi qu'à vos besoins d’affaires et assurer la liaison avec leur service à la clientèle pour obtenir de l’aide pour concevoir des balises pour votre produit :

  • Adobe Omniture (Adobe Marketing)
  • Mouseflow (Enregistrements, Heatmaps, Entonnoirs)
  • Google analytics
  • Optimizely (vous pouvez l’utiliser pour l’expérimentation avec des tests A/B ou multivariante que j’aborderai plus loin dans cet article)

Apprendre avec des données et des insights

Une fois que le suivi est en place et votre MVP sorti, vous pouvez commencer à regarder ce que font vos clients avec votre produit.

Si vous débutez en analytique, il y a quelques choses que vous pouvez faire pour comprendre toutes les données et ce que vous devriez regarder. Google a quelques vidéos d’introduction pour vous aider à démarrer, et vous pouvez également lire le livre Lean Analytics. Ceux-ci vous aideront à comprendre les indicateurs exploitables et ce qu’il faut faire avec les données que vous récoltez.

Si par hasard vous êtes assez chanceux pour avoir une équipe dédiée aux renseignements dans votre entreprise, ils seront en mesure d’aider à comprendre les données ou encore mieux ! Ils seront très probablement en mesure de construire des rapports avec les indicateurs clés que vous voulez suivre pour rendre votre vie plus facile.

Quelles que soient les moyens pour obtenir ces données pour vous, toute l’équipe devrait y avoir accès. Vous devriez tous discuter les résultats et ce qui est prévu pour votre produit. Comment est la satisfaction du client ? Atteint-il les objectifs que vous avez fixé ?

Si la réponse est oui, alors bonne nouvelle ! Vos hypothèses précédentes étaient justes et vous avez fait un excellent travail. Si en revanche votre MVP n'atteint pas les indicateurs que vous attendiez, comprenez pourquoi et entendez-vous sur ce que vous devriez faire ensuite (aussi, dites merci d'avoir décidé de lancer un MVP avant d’allouer des tonnes de ressources et d’argent pour un produit qui n’aurait pas été aussi fructueux que vous auriez pensé qu’il serait au départ).

Test multivariante

Si votre base de clients est assez bonne, vous devriez encourager des tests A/B ou multivariante. Cela vous permettra, tout au long du cycle de vie de votre produit, de tester différentes variantes et de vous assurer que vous continuez à atteindre ces indicateurs.

Vous pouvez apporter des modifications à votre interface et voir ce qui fonctionne mieux pour vos clients - essayez les petits changements comme changer le texte sur un titre ou un bouton de couleur et avoir deux versions de votre produit en cours d’exécution côte à côte pour analyser les résultats. Vous pouvez changer aussi complètement l’interface. Optimizely est juste un exemple d’outil qui peut vous aider à exécuter ces expériences. Définissez les paramètres que vous souhaitez tester, et le pourcentage de clients auquel vous souhaitez montrer la nouvelle version de votre page ou vos nouveaux produits et suivre les résultats.

Avancez et itérez !

Il est temps que vous commenciez à itérer et à construire sur ce que vous avez déjà. Idéalement, votre feuille de route est priorisée maintenant et d’une manière dont vous pouvez diffuser en continu des incréments de produit. Maintenant est le bon moment pour commencer à mobiliser votre équipe pour réfléchir à la livraison suivante.

N’oubliez pas, chaque itération de votre produit devrait être utilisable (le « viable » dans MVP). Il doit chercher à valider ou de contester vos hypothèses et d’une manière qui vous fournit des données mesurables. Bonne chance à l’utilisation de MVP dans votre workflow de développement de produit !

Advertisement
Advertisement
Looking for something to help kick start your next project?
Envato Market has a range of items for sale to help get you started.