Unlimited Wordpress themes, plugins, graphics & courses! Unlimited asset downloads! From $16.50/m
Advertisement
  1. Web Design
  2. Global Influences
Webdesign

Notes depuis l'arrière du pare-feu : L'état du design web en Chine

by
Length:LongLanguages:
This post is part of a series called Web Design Across the World.
Big in Japan: Web Design in the Land of the Rising Sun

French (Français) translation by Henri Lotin (you can also view the original English article)

Comme de plus en plus d'entreprises occidentales se tournent vers le marché Chinois, il m'a été posé un tas de questions sur la complexité que représentait le design de site web pour les client Chinois, et sur les difficultés techniques de faire du commerce électronique en Chine. Dans cet article, je répondrai aux questions les plus couramment posées.

Tout d'abord, une mention.

La Chine est incroyablement diversifiée, la répartition entre les divers segments de la société est si massive qu'il est impossible de parler de la "Chine" ou du "peuple Chinois" dans l'ensemble. Il n'y a pas seulement une incroyable différence dans la technophilie entre le peuple Chinois basé dans les villes majeures comme Shangai ou Beijing et le peuple Chinois basé ailleurs dans le continent, il y a également plusieurs manières d'être "Chinois". Quand je parle de "Chine" dans cet article, je me réfère surtout à la Chine du continent, et par "Chinois", je me réfère typiquement à la classe moyenne, résidents connectés de la ville.

En d'autres mots, les remarques ici sont basées sur mon expérience personnelle dans l'industrie technologique Chinoise. Je ne peux couvrir l'expérience de tout le monde, et pour des besoins de brièveté, je ferai quelques généralisations à l'emporte-pièce. J'espère que c'est cool.

Qui peut avoir un site web en Chine ?

Seules les entreprises avec une licence d'affaires Chinoise valide sont légalement autorisées à héberger leurs sites web sur un serveur Chinois; les individus ne peuvent pas posséder de site web commercial hébergé sur le continent. Ceci est contrôlé au niveau de l'hébergement : chaque site web sur un hôte Chinois doit souscrire pour un numéro de FCI, qui sera requis et vérifié par l'hébergeur avant d'approuver un compte. Les numéros de FCI (Fournisseur de Contenu Internet, ndlt) sont seulement attribués aux possesseurs de licence d'affaires. La loi exige que les numéros de FCI soient affichés sur la page d'accueil du site, spécifiquement dans le pied de page. Scrollez jusqu'en bas de la page d'accueil de Baidu.com et regardez à côté du minuscule texte de copyright par exemple.

N'importe qui peut contourner tout le truc de FCI en achetant un hébergement chez une entreprise basée hors de Chine, mais ceci cause des problèmes ultérieurs :

  • Les sites web hébergés hors du continent peuvent être bloqués à tout moment par le Grand Pare-feu (plus à ce sujet plus tard).
  • Les sites web basés aux USA ou en Europe chargent plus lentement que les sites web basés sur place.
  • Le Chinois achetant un compte peut généralement payer son hébergement par Visa ou MasterCard, modes de paiement pas encore très répandus en Chine.
  • L'administrateur du site doit être capable de lire assez bien l'Anglais pour être à même de travailler avec le panneau d'administration du serveur.

Une solution commune à ce problème est d'héberger à Hong Kong. Les serveurs de Hong Kong sont proches du continent, moins enclins à être bloqués, rapides, proposent des panneaux d'administration en Chinois, ne nécessitent pas de numéro FCI, et peuvent parfois accepter des transferts bancaires depuis un compte sur le continent comme méthode de paiement.

Quelle est la réalité quotidienne de la vie derrière le pare-feu ?

Un peu irritant, parfois plus, parfois moins.

La grande majorité des sites non-Chinois sont complètement inaccessibles. Essayer de charger un site web bloqué vous renvoie généralement le bon vieux message La page ne peut être affichée, et pour des raisons apparemment inconnues de tous, semble également crasher la capacité de votre navigateur à charger quoique ce soit pendant trente secondes ou plus.

Certains site sont toujours bloqués — Twitter, Facebook, YouTube — alors que certains blocages vont et viennent (Mashable, Dropbox). L'accès à Gmail a été irrégulier pendant un moment, mais le PRC (People’s Republic of China) y a aussi récemment mis un terme, et Gmail est bloqué de façon permanente depuis mi-2014.

Certains sites d'applications web bloqués peuvent toujours être accessibles à partir des applications mobiles. Exemple : au moment de la rédaction de cet article, IMDB ne peut être accessible via le navigateur, mais l'application iPad IMDB fonctionne plutôt bien. Pareillement, mon appareil mobile peut toujours se connecter via POP/IMAP à mon compte Gmail, quoique je ne puisse pas charger le client web sur mon navigateur mobile à partir d'une connexion Chinoise à cru. Les blocages de sites et d'application changent si fréquemment que la plupart des vendredi soirs de beuverie incluent des conversations sur quels-sites-sont-bloqués-sur-quels-appareils. Instagram a récemment été bloqué le 29 Septembre 2014, en réponse aux protestations à Hong Kong. Je doute fortement qu'ils le débloqueront.

Comment arrivez-vous à faire votre boulot dans ces conditions ?

Trois lettres : V-P-N. Posséder un compte de VPN (Virtual Private Network ou Réseau Virtuel Privé) est de rigueur dans tous les bureaux tech, une telle banalité vaut vraiment la peine d'être relevée.

Pour ceux d'entre vous qui ne sont pas développeurs : de manière simplifiée, les VPNs prennent votre connexion web et la font rebondir vers un serveur non bloqué avant de faire passer votre trafic vers sa destination finale, ceci contourne les blocages locaux. Vous voulez aller sur Facebook, mais Facebook est bloqué. Alors vous demandez à aller sur un ordinateur au hasard en Australie à la place. Facebook n'est pas bloqué en Australie, donc vous pouvez rebondir sur la requête béate d'un ami à partir de là. Cela semble être super illégal, et sur le papier ça l'est peut-être, mais (et ceci est de la pure conjoncture) je suspecte le fait que le gouvernement soit d'accord avec cette pratique à un certain niveau : la populace n'a pas assez de jugeote pour paramétrer un compte VPN, et sans des compétences en Anglais, est peu encline à s'intéresser à ce qui se passe sur le web étendu.

L'audience Chinoise est-elle même au courant de la restriction de l'accès à Internet ? S'en préoccupe-t-elle ?

Encore, nous retournons à la question, "Qui constitue 'l'audience Chinoise' ?" La plupart des grandes villes, 35-et-plus-jeunes Chinois et élèves de lycée sont bien au courant qu'ils ne peuvent accéder aux réseaux majeurs occidentaux, et c'est un point de discussion commun sur l'Internet. Il y a un tas de récriminations de bas-niveau à ce sujet, mais c'est plus une atmosphère de mécontentement que d'outrage. Une partie de cette raison est qu'il y a des équivalents Chinois à la plupart des sites occidentaux populaires, et il y a peu de raison d'utiliser Facebook ou Twitter quand vous avez Renren, Weixin et Sina Weibo.

renren.com
My Sina Weibo Chinas Twitter user panel
Mon espace utilisateur de Sina Weibo ('Twitter Chinois')

Admettons-le : le Pare-feu a un avantage pour les entreprises Chinoises tech.

Je suis aussi réticente à le reconnaître en tant que personne à côté, autant que et je ne suis pas fan du blocage, mais le fait est que le pare-feu a généré de gros bénéfices aux start-ups locales en agissant comme incubateur, donnant du temps aux applications web Chinoises et captivant la base d'utilisateurs dont elles ont besoin pour décoller. Les utilisateurs qui par ailleurs voudraient se joindre au mouvement avec des réseaux sociaux étrangers mieux établis sont obligés par le Pare-feu de maintenir leur utilisation à l'intérieur du pays, et en termes de croissance de puissance des entreprises de technologie locales, cette approche a fonctionné.

Le futur du Pare-feu : Est-il en train de tomber ?

Personne n'a la réponse à cela, mais je peux offrir ma propre analyse. Personnellement je pense qu'il y a tellement de restriction que le gouvernement ne peut mettre en place sans endommager la croissance économique de la Chine. Ce serait une grosse erreur d'empêcher complètement les organisations locales de technologie de se connecter aux réseaux internationaux. De plus, les enfants cyberphiles d'aujourd'hui sont les législateurs de demain. Je pense qu'en laissant assez de temps, les contrôles de l'internet vont s'éroder graduellement au point où la Chine ne bloquera plus que certains degrés de pornographie et certains sujets politiques sensibles.

Encore une fois, qui sait ? En tant que région, la Chine a été historiquement encline à prendre des mesures de réclusion drastiques mal avisées.

Quels sont les problèmes majeurs que posent le pare-feu aux web designers et web développeurs ?

1) La connexion à l'API de Google est totalement foireuse

Cette carte intégrée Google sur votre page de contact ? Elle ne se charge pas en Chine. Pas plus que vos Google Fonts. À l'exception de Google Analytics, tout murmure de connexion à l'API de Google dans le code de votre site le fait ramer. Parfois il finit le chargement. Parfois pas.

Comment résolvons-nous cela ? L'extinction de l'API de Google est un problème assez récent, et Baidu Maps n'offre pas une grande fonction d'intégration pour le moment, je ne sais pas si quelqu'un a déjà proposé une solution de rechange standard. Nous sommes actuellement dépendant des options open source telles que OpenStreetMap.

Les webfonts sont transférées à et hébergées sur un serveur non bloqué ou non basés en Chine — nous ne sommes plus connectés aux API de Google.

2) Les vidéos intégrées ne chargent pas

Il y un grand carré vide au visage triste où votre vidéo de chats jouant avec des boîtes est censée se trouver. YouTube et Vimeo sont tous deux touchés.

Comment résolvons-nous cela ? Nous hébergeons une vidéo dupliquée sur un site vidéo basé en Chine, comme YouKu ou TuDou, ensuite nous exécutons un script qui charge la bonne vidéo selon l'IP de l'utilisateur.

Les webfonts intégrées et la langue Chinoise

Oh yay, mon sujet favori.

Tout le monde veut s'éloigner des quatre webfonts standards de la Chine — elles tellement, tellement, tellement sur-utilisées et les designers sont malades à la mort rien que de les regarder. J'ai écrit un post à ce sujet il y a quelques temps, mais pour vous en épargner la lecture : techniquement, sans doute. Les webfonts en langue Chinoise peuvent être incorporées avec la propriété CSS @font-face, à l'instar de n'importe quelle autre police. Le problème est que, parce que la langue est si énorme et contient tellement de caractères, la taille des fichiers de polices est énorme — imaginez 3 – 7 Mo par la police de caractères. Forcer un téléchargement complet du fichier de polices lors du chargement est peu pratique au mieux.

Jusqu'à tout récemment, il n'y avait vraiment qu'une seule solution non idéale pour cela : si vous aviez un nombre statique de caractères Chinois que vous vouliez utiliser, vous pouviez générer un fichier spécial de police épuré avec seulement ces caractères incorporés. Ce n'est pas pratique pour le design de thème CMS, clairement.

Google et Adobe ont récemment commencés la production de webfonts en langue chinoise (Noto Chinois et Source Han Sans, respectivement), mais Typekit peut charger lentement ici, et tout le bloc Google API est interdit d'utilisation sur des serveurs hébergés en Chine.

Source Han Sans
Source Han Sans
Google Sans Hakka Chinese 100 weight
Google Noto Sans Hakka Chinois (100 graisses)

Le problème a été résolu dans l'année dernière par Youziku.com FontSelect, un outil d'intégration à la Typekit. Ils ont une très solide bibliothèque de fichiers de polices, et hébergeront votre police personnalisée pour vous si vous en avez faite une. Si vous utilisez leur service hébergé, il y a une limite de caractères de 999 différents caractères par page (au-delà de 999, le même caractère/mot utilisé à deux reprises ne compte pas), donc si vous voulez héberger les polices avec eux, mieux vaut limiter l'utilisation des polices non standards au minimum — utilisez-les juste pour les titres dans les articles, par exemple. Si vous avez besoin d'une option illimitée, ils offrent une solution que vous pouvez héberger vous-même afin d'exécuter le traitement sur votre propre serveur.

Sage-UX, quelles sont certaines différences entre ce que les utilisateurs chinois préfèrent et ce que préfèrent les utilisateurs occidentaux ?

Personne n'aime trop de complication.

Dans notre avant-article Q&A, @jmshome a demandé via Twitter si oui ou non les chinois préfèrent des designs chargés de mots, ou plutôt le minimalisme.

Je reçois beaucoup cette question, et c'est en fait une idée fausse assez courante. Les Chinois apprécient la simplicité autant que le gars d'à côté, et j'ai été ravie d'entendre Daniel Szuc de Hong Kong de l'entreprise d'utilisabilité Apogee me soutenir là-dessus lors d'une conférence il y a quelques années — ils se battent contre cette perception depuis des années. De par ma propre expérience, les chinois ont tendance à percevoir les interfaces ultra minimalistes comme haut de gamme – plus le texte est clairsemé et pur, et plus propre et serein est un design, plus il est perçu comme un design de marque de luxe.

Personne n'aime la complexité excessive. Alors pourquoi semble-t-elle abonder sur le web Chinois ? Je pense que les principaux problèmes ici sont le peu de sensibilité à l'utilisabilité site et une culture de la duplication. Il y a une quantité incroyable de copiage qui se passe entre les sites web chinois. Un gars fait un design avec texte dense sur un site qui devient populaire, le gars à côté est terrifié à l'idée de changer une formule gagnante. Mes clients chinois ont toujours été beaucoup plus réticents que mes clients non chinois de faire un pas vers l'inconnu total, et bien des réunion avec le client commencent par un discours sur la raison pour laquelle il est préférable de ne pas copier le site d'un concurrent. Ce n'est pas parce que les chinois sont moins créatifs que les non-chinois — c'est une perception culturelle qui fait que lorsque vous lancez un nouveau produit, le meilleur moyen d'assurer son succès est de prendre les éléments de la formule de votre concurrent qui ont déjà fait leurs preuves, puis modifier le plus petit nombre de variables.

Chinois ne sont pas encore habitués aux larges, pétulantes grilles

En ce qui concerne les différences réelles de préférence UX, je peux dire que la révolution de grand-espacement-de-grille de Bootstrap-3 n'a pas encore percuté cet environnement, et beaucoup de chinois estiment qu'une marge de 30 px est trop lâche, qu'elle donne l'impression que la page Web est trop déconnectée. Le œil local semble un peu plus réglé sur de plus petits espacements de grille à la 960.gs. Cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas vendre un espacement de grille plus large à un client, c'est juste qu'il faut en souvent un peu plus dans le pitch et vous pouvez vous attendre à ce que cela leur semble un peu "off".

Eviter les photos de visage en noir et blanc

J'ai passé quelques années à me demander pourquoi j'ai toujours rencontré de la résistance chaque fois que j'ai proposé des photos de visage de bio en noir et blanc pour la section  "Notre équipe" aux clients chinois. Quelqu'un a finalement craché le morceau : les photos de visage personnelles en noir et blanc s'affichent généralement lors des funérailles, le noir et blanc indiquant que le sujet de l'image est décédé. Oops.

Tech

Systèmes d'exploitation

Faites l'autruche à ce sujet si vous voulez, mais 50% des internautes chinois sont encore sur Windows XP, Windows 7 arrive en seconde place à environ 33%. Seulement un peu plus de 1% du pays utilise iOS. Lorsque Microsoft a abandonné l'assistance pour XP, il y avait toute une panique par ici. Et vous vous demandez pourquoi la Chine se hâte de développer son propre système d'exploitation. Cependant, juste parce que les gens sont sous XP cela ne signifie pas qu'ils naviguent via IE6 (bien que 20% des utilisateurs se servaient encore ce dinosaure en août 2012 — aïe).

Navigateurs

Devinez quoi ? À partir de septembre 2013, le navigateur le plus populaire en Chine est l'un dont vous n'avez probablement jamais entendu parler : Qihoo 360 Secure, suivi par IE, et puis un gros épais "tout le reste".

Quel est le problème avec le SEO Chinois ?

La réponse de la Chine à Google est un moteur de recherche / développeur d'application appelé Baidu, qui est de loin le principal acteur sur le marché chinois.

Comme avec tous les moteurs de recherche l'algorithme de Baidu est un secret, mais je peux vous dire qu'il indexe essentiellement sur les domaines .cn ou sur les sites hébergés au sein de la Chine. Si vous voulez le bon classement sur Baidu, l'argument ultime est que vous aurez besoin d'un avant-poste web local.

La situation du mobile

La navigation mobile a dépassé la navigation sur ordinateur de bureau en Chine longtemps avant qu'elle ne l'aie fait dans l'Ouest, et les statistiques d'accès mobile d'Asie vont vous éblouir. Son utilisation est si énorme que si votre site n'est pas compatible mobile, vous avez perdu la majorité de votre audience. Pour les derniers développements sur le marché mobile de la Chine, matez China Internet Watch.

WeiXin

WeiXin, connu en Occident par son nom anglais WeChat, est monté sur une vague massive de popularité quasi universelle.

WeiXin
WeiXin

Weixin est une application mobile qui intègre des éléments de plusieurs autres réseaux sociaux, fonctionnant comme une application de causerie qui supporte le chat texte, le chat vocal et les discussions de groupe à la volée, un fil d'actualité personnel à la Twitter avec capacités de photo, une fonction de raccordement-avec-des-étrangers et toutes sortes d'autres bêtises.

Comptes d'entreprise Weixin

Dès cette année, Weixin a commencé à offrir des comptes d'entreprise, des entreprises éloquentes peuvent utiliser Weixin pour pousser des mises à jour à leurs abonnés. Encore une fois, vous aurez besoin d'une licence d'entreprise Chinoise pour vous inscrire. Jetez un oeil sur le portail d'inscription pour plus d'informations.

Conclusion

La tonalité d'ensemble de l'industrie ici est largement positive, tempérée par une nervosité douce et lointaine que le sol pouvait être arraché de dessous vous à tout moment par une loi restrictive ou la décision inattendue d'en haut (Dieu nous en préserve, le Gouvernement déploie une contre-mesure efficace contre les VPN, par exemple), mais aussi avec une bonne cuillerée de foi que c'est improbable. Le marché pour les designers est absolument énorme, avec des entreprises dans la plupart des grandes villes en lice pour recruter les talents en design, et les clients commencent à vraiment apprécier le travail bien ficelé, au détriment du celui bon marché et rapide. Je croise les doigts que la tendance haussière générale dure encore pendant les nombreuses années à venir.

Avez-vous des questions ? Posez-les dans les commentaires !

Lectures supplémentaires

Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Looking for something to help kick start your next project?
Envato Market has a range of items for sale to help get you started.