Unlimited WordPress themes, graphics, videos & courses! Unlimited asset downloads! From $16.50/m
Advertisement
  1. Web Design
  2. Blog
Webdesign

5 Choses que j'ai apprises du projet de traduction Tuts+

by
Length:ShortLanguages:

French (Français) translation by Henri Lotin (you can also view the original English article)

Nous avons récemment lancé le Tuts+ Translation Project, une initiative qui a vu la communauté de Tuts+ se rassembler pour traduire, publier et partager nos tutoriels.

La réponse a été enthousiaste ; non seulement de la part des lecteurs qui sont ravis de voir notre contenu dans leur langue maternelle, mais aussi de la part des personnes à travers le monde entier qui se sont portées volontaires pour aider. Durant les derniers mois j'ai travaillé avec une équipe importante d'individus, qui a jusqu'à présent publié plus de 200 traductions dans seize langues.

Et nous avons à peine egratigné la surface. Au cours de ce projet, j'ai appris beaucoup de choses superbes, sur la langue et les gens. Voici mon top cinq !

1. Mon anglais écrit n'est pas compréhensible dans le monde

J'ai écrit ma juste part de tutoriels et d'articles, généralement éclaboussés d'une bonne dose d'hyperbole British et de références aux comédies obscures. J'aime écrire de cette manière. Et certains de ceux qui ont lu ce que j'écris l'apprécient aussi. Peut-être.

Il s'avère, cependant, que les métaphores parfois déroutantes embrouillent les gens. J'ai réalisé cela lorsque Thoriq (pendant qu'il traduisait A Beginner’s Guide to Pairing Fonts en Indonésien) m'a demandé ce que la typographie avait à voir avec les discours de mariage. Thoriq parle couramment l'anglais, mais s'il est déconcerté par mon écriture décalée, combien d'autres ne s'en sortent pas ?

Je déclare par la présente et jure, qu'à partir de ce jour, je m'efforcerai d'écrire mes tutoriels en anglais non-cryptique, accessible.

2. Voix et ton sont complexes

Les instructeurs de Tuts + reçoivent des lignes directrices afin de les aider à produire des tutoriels et cours pour nous, y compris des guides à l'écriture. Nous avons un document sur la voix et le ton suggérant que les tutoriels doivent être écrits de manière « amicale mais pas bâclée », qu'ils devraient apparaître comme « confiants mais pas arrogants ».

Lorsque plusieurs langues sont ajoutées dans le mélange, ces lignes directrices sont encore plus importantes, comme beaucoup de nos traducteurs allemands l'ont souligné. L'Anglais, vous savez, est assez unique en ce qu'il est vide de tous discours formels ou informels spécifiques. La plupart des autres langues utilisent un formel et informel « tu/vous » pour répondre aux particuliers ; la différence, par exemple, entre parler à un ami par opposition à votre directeur de banque. L'Allemand va encore plus loin en ayant quatre façons distinctes de faire cela. Son échelle détaillée de politesse s'applique également aux objets, pas seulement aux personnes, donc, même le mot « le/la/les » peut communiquer l'attitude. Cela peut devenir très compliqué !

Pour mémoire, nous avons choisi de traduire tous nos tutoriels « familièrement ».

3. Le texte dans les images est mauvais

Depuis quelque temps nous avons mis en place une politique afin d'éviter du texte dans les images de nos tutoriels, mais plutôt de placer des légendes en-dessous. Ceci maintient les choses visuellement cohérentes et comporte certains avantages SEO également.

Maintenant que nous traduisons les tutoriels, garder les images exemptes de contenu textuel est plus important que jamais ! Du texte dans les images c'est mauvais. Mauvais, mauvais, mauvais.

4. Les traducteurs font de grands correcteurs

Nous sommes fiers de nos normes d'édition à Tuts+, mais des erreurs passent parfois à travers les mailles du filet. A l'occasion, les lecteurs vont laisser des commentaires, soulignant des fautes de frappe, mais si des erreurs parviennent à leur échapper, vous pouvez être sûr que nos traducteurs vont les attraper !

J'ai été bouleversé par le perfectionnisme qu'affichent nos traducteurs, non seulement dans leurs propres traductions, mais en suggérant des améliorations au contenu original également. Remerciements à Nicolas Devaux, qui, tout en traduisant 28 HTML5 Features, Tips, and Techniques you Must Know en Français, a souligné que <hgroup> est obsolète et ne doit plus être utilisé ! Nous avons dès lors mis à jour l'article.

5. Google Translate n'est pas assez bon

Ne vous méprenez pas, Google Translate est un outil incroyable. Et, grâce à la communauté massive qui le maintient à jour, il s'améliore sur une base horaire. Cependant, il n'est pas assez bon pour nos fins, nous ne pouvons pas compter sur les outils de traduction automatique pour fournir des versions exactes et multilingues de notre contenu.

Je me suis appuyé par erreur sur Google Translate une ou deux fois au cours de ce projet (seulement pour les détails manquants), mais à chaque fois ont a rapidement remarqué l'erreur de ma part !

Le mot de la fin

Je vous laisse avec une citation, tirée d'une conversation avec un traducteur bénévole. Il le dit de loin mieux que je ne pourrai.

« Je crois qu'enseigner aux gens partout dans le monde est très important... tout le monde doit être en mesure d'apprendre de nouvelles choses, peu importe où ils vivent. » - Recep Emul

Impliquez-vous !

Si vous souhaitez en savoir plus sur le projet de traduction, avez des suggestions ou peut-être même voulez vous impliquer vous-même, vous trouverez tous les détails dont vous avez besoin sur la page d'information pour la traduction.

Advertisement
Advertisement
Looking for something to help kick start your next project?
Envato Market has a range of items for sale to help get you started.