Unlimited Wordpress themes, plugins, graphics & courses! Unlimited asset downloads! From $16.50/m
Advertisement
  1. Web Design
  2. UX
Webdesign

C'est quoi exactement un « Livrable » ?

by
Length:ShortLanguages:

French (Français) translation by Henri Lotin (you can also view the original English article)

Le « livrable ». Un concept simple à comprendre (quelque chose que vous « livrez »), mais difficile à expliquer correctement.

Une façon de décrire un livrable serait comme une œuvre ou un artefact qui est une collecte d’un plus large groupe de travail. Par exemple : un sitemap, un modèle de nav et une définition de la recherche tomberaient tous sous l’égide de « architecture de l’information ». Pour formaliser cet objectif, ça peut être un document qui contient tous ces objets et une feuille de couverture avec des informations de versioning.

En outre, les artefacts et les résultats attendus peuvent également être autonomes et interchangeables. Un wireframe, par exemple, peut servir comme livrable sur un projet pour montrer à un manager que vous progressez, fournir des informations au développeur sur la structure nécessaire, ou collecter un paiement d’étape auprès d’un client.

La chose importante à retenir, c’est qu’un livrable n’est pas quelque chose qui doit être fait uniquement pour l'amour de l'extrant, mais pour fournir une plus grande lucidité ou porter le projet/produit à l’état final souhaité. Par conséquent, il est important d’avoir une pensée critique en ce qui concerne la raison pour laquelle vous créez un livrable et à quel niveau de fidélité/formalité, dans la mesure où il est susceptible de faire perdre beaucoup de temps !

Qui est votre audience ?

Les livrables ont une audience, et parfois, il y a certains recoupements, comme illustré dans le diagramme de Venn ci-dessous. Comprendre que l'audience est une première étape importante dans la compréhension de la nécessité du livrable et le niveau de fidélité ou formalité qui peut être exigé.

Chef de produit

Généralement, le chef de produit ou n’importe quel manager en interne sera en grande partie intéressé dans la phase de découverte et de définition. C’est lorsque les besoins de l’entreprise et les processus sont hachés et le produit est en cours de définition. Par conséquent, s'il demande une représentation de ce à quoi le produit peut ressembler plus tard, il serait peut-être préférable de livrer un croquis à main levée de certaines mises en page, plutôt que perdre du temps pour coder un prototype, par exemple.

Développeur

Les développeurs sont chargés de ce qui a été découvert, défini et designé en des représentations finales dans le code. Il y a beaucoup de place pour une interprétation erronée avec les wireframes. Quelles que soient les mises en pages livrées à la dev team, il faut qu'une fiche et perfect pixel soit créée, comme tout développeur moyen va créer exactement ce que vous demandez, surtout s’il est d'une équipe externalisée !

Clients

Dans le cas des clients, les livrables devraient peut-être être plus abouti et servir d’outils marketing (pour montrer à quel point l’agence est bonne). Vous utiliserez parfois les livrables pour influencer l’intervenant externe, ou dans la réalisation d’un accord contractuel lorsque vous travaillez avec une « structure de paiement d’étape ».

Audience and deliverable types
Audiences et types de livrables

Dans quel type d’environnement travaillez-vous ?

Non seulement l'audience joue un grand rôle dans la façon dont les résultats attendus doivent être créés, mais aussi la structure de l’organisation. Rien ne reste constant, même au sein de la même structure (par exemple, une firme de consultation) ; les livrables peuvent varier d’un projet à l'autre. Les descriptions ci-dessous sont des généralisations, mais un bon point de départ si vous avez un moment difficile à essayer de hacher le type d'extrants nécessaires.

Conseil indépendant et agences digitales

Les livrables sont souvent d’une meilleure fidélité dans cet environnement comme vous avez pour objectif non seulement de faire avancer le projet, mais aussi d'éduquer le client et de vous assurer qu’ils sont « séduits » par les résultats attendus. En effet, ça rassure le client qu’il a fait le bon choix de travailler avec vous plutôt qu'avec un concurrent.

Ceci est crucial dans la phase d’appel d’offres lorsqu’un certain nombre de cabinets de conseil sont en compétition pour le même travail. Cependant, gardez à l’esprit qu'il y a un certain nombre d’autres choses que les clients ont à l’esprit lors de leur sélection ; tels que l’expertise en technologie, les ressources, etc..

Hackathons

Les livrables dans un « hackathon » sont conçus dans le but de présenter à un panel de juges. Il y a peut être un jeu de diapositives et vous pourriez présenter quelques storyboards, des feuilles de route produit... Tout ce qui va évoquer l’émotion, communiquer un problème et la résolution de la question et démontrer une vision claire des étapes à venir ! Ce n’est probablement pas l’occasion pour un prototype entièrement développé, sauf si vous avez des membres de votre équipe avec cette capacité.

Freelance Gigs (compétition d'indépendants)

D’après mon expérience, les freelance gigs (en particulier ceux effectués en ligne) sont souvent très petits en envergure. C'est souvent « wireframes nécessaires pour X app » ou « rapport d’utilisabilité pour X site web ». Ces livrables sont principalement utilisés pour signifier l’achèvement au lieu de progrès et sont souvent liés à des paiements d’étape.

Start-ups

Les livrables de start-up se concentrent en grande partie autour de la découverte, de la validation et de la définition, comme l’entrepreneur essaye de pénétrer le marché. Le design est également important et les livrables de la phase de raffinement du projet s’articuleront autour du pivotement de l’idée et de la modification sur la base de la rétroaction des utilisateurs et des premières parties prenantes.

Équipes de produit

Par « Équipe de produit », je fais référence à une entreprise qui a un ou plusieurs produits digitaux et du personnel interne. Ces équipes utilisent généralement des livrables dans un processus de bout en bout. Ils peuvent être basse fidélité, sauf lorsque le chef de produit a besoin de communiquer et de collecter l'information​ pour les cadres. Chaque livrable tend à s'aligner davantage à différentes phases du processus UX.

Livrables dans le processus UX

Les livrables peuvent également intervenir dans un certain nombre de phases dans le processus de design UX :

  • Découverte
  • Définition
  • Design
  • Raffinement
Types of deliverables
Types de livrables au cours du processus de design UX

Comme vous pouvez le voir, plus tôt dans le processus, il y a plus de livrables comme le projet commence largement et il y a plus de travail passé à planifier et tenter d’identifier la bonne chose sur laquelle travailler. Ce modèle est probablement plus applicable aux équipes produit et quand il y a beaucoup de crossover de rôle durant les deux premières phases. Designers UX, chefs de produit et analystes peuvent tous collaborer sur des cartes de parcours client, par exemple.

Pourquoi créer des livrables ?

Pourquoi nous créons des livrables, comme indiqué ci-dessus, eqt contextuel. Les raisons sont basées sur le rôle, type d’organisation, audience et beaucoup d’autres facteurs. Voici cinq des raisons les plus fréquentes pour créer des livrables :

  1. Pour répondre aux obligations contractuelles.
  2. Pour signifier le progrès.
  3. Pour influencer les gens.
  4. Pour rendre les choses plus claires et déplacer le projet plus près d'un but ultime.
  5. Pour rendre un processus largement immatériel plus visible avec une certaine quantité d'extrants.

Mon approche personnelle est de maintenir les livrables courants au début et au milieu de ma démarche ; comme les personas, prototypes et entrevues auprès d’utilisateurs. Je garde les livrables moins courants à la périphérie ; comme les groupes de discussion et des modèles de domaine.

J’aime aussi explorer les livrables dont je n'ai pas entendu parler auparavant. Il y a tellement de méthodes différentes. Ça peut vraiment vous donner une perspective plus large et faire de vous un meilleur designer d’ajouter quelques nouveaux livrables à votre flux de travail.

Conclusion

Bien ceci couvre les livrables ! Voici quelques détails à retenir :

  • Les artefacts sont normalement un certain nombre de diagrammes inclus sous l’égide de quelque chose de plus grand. Toutefois, un artefact peut également être un livrable autonome (par exemple, un prototype interactif).
  • Artefacts et livrables sont un moyen de communiquer le design, avec les intervenants internes et externes et d’élaborer sur la vision. Ils communiquent les solutions possibles aux défis et aux problèmes rencontrés par les designers de tous les jours.
  • Les livrables ne doivent pas être créés pour l'amour des livrables, mais comme un moyen de progrès au travers de la création du produit final et l'atteinte des objectifs définis.
  • Les phases du projet devraient être un assez bon indicateur du moment où utiliser chaque livrable, mais lorsqu'en doute vous devriez vous référer à l'envergure du projet et être conscient de certains livrables qui sont plus souvent utilisés que les autres !
  • Les livrables sont orientés vers certaines parties prenantes (habituellement de management, les développeurs et les clients externes). Ils peuvent être utilisés pour l’ensemble de ces groupes, mais la pertinence pour chacun d’eux peut varier.
  • Les designers ont besoin de donner des instructions à ceux avec qui nous travaillons. Que ce soit pour les développeurs, agences collaboratives ou d’autres parties prenantes.
  • La clarté est importante. Nous utilisons un certain nombre de schémas, ou de livrables pour communiquer des idées.
  • Les livrables peuvent servir de jalons pour marquer des progrès, mais surtout ils doivent être un moyen de communiquer un concept.
Advertisement
Advertisement
Looking for something to help kick start your next project?
Envato Market has a range of items for sale to help get you started.